28200 LA FERTÉ VILLENEUIL
sample header image


L'Aigre
Qu’est-ce qu’un écomusée ?

De même étymologie que le mot écologie (grec : oikos = habitat), l'écomusée est un musée qui intègre dans son programme le milieu dans lequel vit l'homme et les relations que celui-ci entretient avec ce milieu.

L'écomusée a pour mission la sauvegarde de la mémoire collective et du patrimoine, la conservation des témoignages de l'activité des hommes au travail, de leur vie sociale et culturelle.

Le patrimoine dont s'occupe l'écomusée est l'identité d'une population. L'écomusée doit, en même temps qu'il traite du passé, être une ouverture sur l'avenir.
Se tourner vers le passé de son territoire, c'est mieux en mesurer l'évolution et mieux comprendre ce qui demeure de traditions et d'enracinement dans un environnement en mutation, afin de mieux appréhender l’avenir.

Les écomusées ont connu un succès important dans les années «écolo» dans les années 1975 - 1985.
L’écomusée  devait assumer un rôle social, être au service de la société et de son développement.
« Musée du temps et de l’espace », l’écomusée est un « instrument qu’une population conçoit, fabrique et exploite, un miroir où cette population se regarde, où elle recherche l’explication du territoire auquel elle est attachée, jointe à celle des populations qui l’ont précédée. », (définition évolutive de l’écomusée par Georges-Henri Rivière)


Les buts de l’association :

Assurer la recherche, la conservation, la présentation de tous les éléments du milieu, et des modes de vie qui se sont succédé  sur ce territoire, en s’efforçant d’en mettre en valeur les changements et les évolutions.

Contribuer par ses activités à la promotion des personnes, à l’animation et à la valorisation de leur environnement.

L’association existe depuis 1989.

12 communes sont regroupées sur ce territoire.


La rivière:

L’Aigre est une rivière qui prend sa source à Tripleville, dans le Loir et Cher (41). Après un cours d’environ 15 km, l’Aigre se jette dans le Loir à « Bouche d’Aigre » sur la commune de Romilly sur Aigre dans l’Eure et Loir (28).
Le Loir se jette lui-même dans la Sarthe, puis dans la Maine, qui est un affluent de la Loire.